Faire le bilan

Namibrand, Namibie, Décembre 2019

Ce matin nous avons marché deux heures dans le désert. Du sable, quelques arbres à l’écorce tressée et un soleil écrasant qui réfléchit sur la carapace noire des scarabés. C’était notre dernière promenade, de celles complètement libres où le temps se compte au niveau de l’eau dans la gourde.

Car demain c’est le retour à la ‘civilisation’ et dans quelques jours ce sera le dernier avion. Celui qui a paru si loin pendant si longtemps.

Alors évidemment la gorge se noue et la peur du retour saisit. Alors évidemment l’émotion de penser -déjà au passé- à tous ceux que l’on a rencontrés, à tout ce que l’on a vécu. La richesse et la densité d’une année.

*

J’ai été libre. J’ai été bouleversée. J’ai beaucoup ri et beaucoup pleuré. J’ai eu le temps de respirer. J’ai eu le souffle coupé. J’ai été indignée. J’ai eu peur. J’ai eu mal. Je n’ai jamais été si heureuse d’être quelque part. J’ai beaucoup réfléchi, pensé, rêvé. J’ai beaucoup marché. Je suis tombée. Je me suis sentie tellement chanceuse. J’ai aimé la découverte aussi souvent renouvelée. J’ai eu envie de confort et de stabilité. J’ai douté. J’ai compris. J’ai avancé. Je me suis sentie pleine et vide. J’ai touché, regardé, embrassé. J’avais tout le temps envie de remercier. J’ai été malade. J’ai escaladé des sommets. J’ai passé beaucoup de temps dans l’eau à nager. J’ai pas beaucoup bronzé. J’ai vu des milliers de kilomètres défiler. J’ai imaginé la vie après. J’ai dansé. J’ai réalisé que ce n’était pas une évidence de bien manger. Je me suis régalée. J’ai appris à ne rien faire. J’ai enfilé des coquillages sur du fil de couture. Je me suis mise en colère. J’ai été très fatiguée. Je ne me suis jamais autant reposée. J’ai remarqué que moins posséder était une forme de liberté. J’ai détesté voir des enfants mendier. J’ai senti la joie physiquement fourmiller et se transformer en bouillon de larmes. Je me suis sentie privilégiée. Et aussi parfois démunie. J’ai développé ma vie intérieure. J’ai grandi dans la vie à deux. J’ai été émerveillée, saisie, bouleversée.

Et petit à petit gonflée de toutes ces découvertes, ces rencontres, ces émotions, je me suis sentie concernée. J’ai pris conscience de ma responsabilité dans cette grande toile d’humanité. J’ai envie que demain d’autres puissent voir ces paysages, découvrir ces cultures. Je pense que la vie est plus belle de savoir que toutes ces merveilles existent et vivent.

Alors demain ne sera pas comme hier et je suis heureuse d’avoir été transformée.

4 réflexions sur “Faire le bilan

  1. Merci de nous avoir fait partager cette grande et belle expérience de vie.
    Il fallait avoir le courage et l’énergie de la vivre pleinement.
    Maintenant une nouvelle route s’ouvre devant vous…….
    Gros bisous et bon retour à Jérémy et à toi.

    Aimé par 1 personne

  2. Tu m’as émue aux larmes avec ce texte si intense si profond si sincère et toutes ces photos qui transmettent l’amour. Merci pour cette vie partagée. Bon retour en France. Vous êtes lumineux tous les deux!

    Aimé par 1 personne

  3. Merci Pauline pour ce texte rempli d’émotions!
    Quels beaux voyages dans tous les sens du terme!

    Avec le plaisir de vous revoir très bientôt désormais,
    pour d’autres aventures!

    Gros bisous,
    Monique

    J'aime

  4. Merci à vous deux de nous avoir permis de partir un peu en voyage avec vous… De nous avoir permis de partager votre intimité…
    De nous avoir permis de savourer ces instants magiques immortalisés pour toujours par ces belles photos.
    Nous vous souhaitons un très bon retour à vous deux ou plus… car… Toi plus moi plus eux plus tous ceux qui le veulent
    Plus lui plus elle et tous ceux qui sont seuls
    Allez, venez et entrez dans la danse
    Allez, venez, laissez faire l’insouciance
    À deux, à mille, je sais qu’on est capable
    Tout est possible, tout est réalisable
    On peut s’enfuir bien plus haut que nos rêves
    On peut partir bien plus loin que la grève

    Grosses bises à vous deux et au plaisir de mieux faire connaissance avec Jérémy.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s