Le dézoom

Yogyakarta, Indonésie, Août 2019

Curieusement, vivre l’instant présent demande parfois de le quitter un instant. Juste le temps de faire un dézoom sur un lieu, un moment. De s’imaginer tout petits sur une mappemonde pour réaliser la chance infinie d’être là.

Car chaque extra a sa part d’ordinaire. Naviguer au dessus des arbres centenaires de l’Amazonie -pourquoi autant de moustiques hargneux ?-, boire une caïpirinha sur la plage d’Ipanema -pour se remettre du vol d’un téléphone-, voir le soleil se lever sur le Machu Picchu -dis à ce touriste que s’il n’enlève pas sa perche à selfie de ma face…-, voir le soleil se coucher sur les statues de l’île de Pâques – suivis par plusieurs chiens errants inquiétants-…

Alors, pour ne pas que l’exceptionnel ne bascule dans la banalité, pour ne surtout pas oublier de savourer, pour ‘la pleine conscience’ de l’esprit et des sens, nous avons un mantra, un truc, une formule magique :  » chou, dézoome« .

Le rêve est réalité, la réalité est rêve.

2 réflexions sur “Le dézoom

  1. Quel beau texte et quelle belle idée ce dézoom! Faire le plein par le vide, s’arrêter pour mieux courir, fermer les yeux pour voir avec le cœur. c’est un texte vibrant de simplicité et de sincérité et les photos souvenirs l’accompagnent joliment. Merci Pauline

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s